Comment organiser un pot de départ ?

Marie-Véronique s’en va… Elle vous horripilait par moment, vous étiez aux antipodes de ses intentions de vote et de ses achats vestimentaires. Mais elle aurait supporté la torture pour vous sauver la mise. C’est elle qui assurait lors de vos pannes d’oreiller, retrouvait les dossiers noyés et qui vous a évité un nombre incalculable de pétages de plombs les jours de rush. Elle a bien mérité un pot de départ digne de ce nom…

Le pot de départ au bureau

Vous avez fixé le nombre d’invités (c’est simple, tout le staff), la cagnotte est blindée, la date arrêtée, et votre lieu de travail lui doit bien une petite place pour organiser l’événement. Mais tout n’est pas booké pour autant, vous le savez fort bien. Il manque le principal… Comment vous y prendre et que proposer pour le menu de ce pot ? Car il faudra bons gosiers sustenter et exigeants palais contenter… Les chips-cacahuètes, pizzas surgelées, tartes plâtreuses et mousseux aérophagique, c’est absolument hors de question. Vous êtes loin d’être parfait, mais grands dieux, vous savez vivre !

Choisir le bon buffet du pot de départ

Voyons, voyons… Qu’est-ce qui serait alléchant, succulent, amical et original ? Qu’est-ce qui arriverait tout frais, tout prêt, bien préservé, bien présenté ? Je vous le donne en cent, je vous le donne en mille (Marie Rabutin-Chantal de Sévigné, 1626-1696, il faut bien que littérature perdure) : c’est le plan Sofys’ ! Vous vouliez le top pour le départ de Marie-Véro, eh bien vous l’aurez. On ne trouve rien chez Sofys’ qui ne soit de saison, issu de terroirs originels et de partenaires producteurs bios. Vous pouvez commander les yeux fermés, si toutefois vous réussissez cet exploit tant la vue des plateaux est irrésistible. Et de choix, que nenni vous ne manquerez ! Les voilà donc, les délicieuses combinaisons, froides ou chaudes, salées et sucrées, en pièces émincées, sandwichs, planches ou box. Pas sûr que tout le monde patiente jusqu’à la fin des allocutions émues. Il va falloir tenir… Dur. Une petite idée du supplice qui vous attend ?

Trouver le bon traiteur pour un pot de départ

Les clubs lunchs (plateaux de 15 pièces pour 10 personnes chacun), avec leurs crémeux d’antipasti ou viandes des grisons au beurre moutardé, leurs briochins maison au chèvre, à l’effiloché de canard ou aux graines de courge. Vous n’avez pas assez souffert ? Les buffets exquis ne sont pas en reste (et de restes, ne comptez point), ils se disputent la vedette avec les cocktails et leurs divines brochettes de gambas, roulés au comté ou sablés tomates champignons à la coriandre fraîche.
Chaleureuse, c’est bien l’atmosphère que vous souhaitez pour ce pot, il va de soi. Alors, les planches charcuteries d’Auvergne, fromages affinés, ou duo de saumons fumés feront sans façon le bonheur des collègues. Dans le même esprit, des wood box à partager de bon cœur, quiche (12 parts) aux épinards, assortiments de boulettes parfumées, tortillas et crab cakes. On a même un gâteau de Savoie moelleux ou un tout chocolat prédécoupés et des boîtes de bonbons au miel-caramel, pour finir tout en douceurs. Pour les boissons et les vins, bien sûr, notre sommelier vous conseille.
Chez Sofys’, on vous écoute, on vous guide et on veille au bon grain pour que jamais, votre pot de départ ne s’oublie… On sera bien malheureux sans toi, Marie-Véronique… Mais diable que c’est bon, le péché de gourmandise !